DEVIS GRATUIT
Actualité, Certificat digital et technologique entreprise, Presse & Innovation

CES 2020, le débrief technologique. Que faut-il retenir ?

Alors que le CES a fermé ses portes, debrief complet du plus grand salon mondial de l’électronique. TV sans bords, ordinateur à écran pliable, maison connectée, les innovations de la French Tech, sans oublier Apple qui – oui – était présente à Las Vegas, retour sur les grandes tendances de cette édition 2020 !

CES Innovation Digitale Technologique > Bilan CES 2020

La nouvelle édition du fameux Salon américain a apporté son lot attendu de nouveautés. Celles-ci étaient concoctées par les services de Recherche et Développement des principaux fabricants. Toutefois, si cet événement demeure étonnant, en dévoilant certains produits très innovants, le bilan du CES 2020 n’a pas révélé de véritables révolutions technologiques.

CES Innovation Digitale Technologique >Las Vegas

Une édition plus sage

Cette année, les poids lourds du high-tech se sont surtout concentrés sur des concepts leur permettant de se développer économiquement sans risque. Tout en préservant malgré tout une part de rêve, toujours appréciée des visiteurs des grands Salons. Ainsi, en combinant habilement des produits actuels et futuristes, les fabricants ont proposé un millésime très convaincant, qui a rendu le bilan du CES 2020 globalement très attrayant.

CES Innovation Digitale Technologique > Aéronautique

Les progrès dus à l’intelligence artificielle

C’est dans les produits électroménagers que la montée de l‘intelligence artificielle a été la plus significative. Ainsi, Bosch a installé dans un réfrigérateur des caméras capables de reconnaître les aliments posés sur les étagères. Même tendance chez LG, qui permet d’améliorer l’efficacité d’un lave-linge, en le rendant capable de mieux définir chaque textile. Cela entraîne des lavages encore plus précis.

Le second souffle des téléviseurs

Le secteur de la vente des téléviseurs est conscient d’être arrivé à un stade critique de son attractivité. Pour conserver ses parts de marché, il s’est concentré sur de nouveaux écrans, parfois incurvables ou même roulables, à la définition toujours plus exceptionnelle. Ainsi, la montée des écrans OLED est devenue évidente, avec des tailles d’écrans de plus en plus imposantes. La plus populaire restant sans doute celle de 48 pouces. Par ailleurs, la technologie 8K poursuit son entreprise de séduction, en proposant des modèles de téléviseurs aux tarifs plus accessibles. De plus, désormais, ils intègrent fréquemment des systèmes audio multicanaux. Enfin, les bords des écrans se sont encore affinés, comme sur le Samsung Q950TS, jusqu’à devenir presque invisibles. Une caractéristique technique marquante du bilan du CES 2020.

L’explosion du sans-fil

Aujourd’hui, se débarrasser des câbles des appareils est clairement devenu un marché à part entière. Au point actuellement de représenter un argument de vente incontournable. De fait, cet atout a été déployé par quasiment tous les fabricants. On a pu constater qu’ils n’avaient plus que le mot wireless (sans-fil) à la bouche. Ainsi, ils espèrent bientôt pouvoir prendre la place des Airpods d’Apple, ou des micro-casques WF-1000XM3, conçus par Sony. Dans ce secteur très actif, Audio Technica, Klipsh, Panasonic, Shure et Technics ont tous présenté au grand public des écouteurs sans-fil, équipés parfois d’une réduction active de bruit.

La robotique à l’honneur

CES Innovation Digitale Technologique > Robot > Livraison

Samsung a présenté un nouveau robot accompagnateur, surnommé Ballie. Les capacités étendues de cet assistant personnel ont été très remarquées. Tout comme celle de Neon, un avatar développé par STAR Labs, une très discrète filiale de Samsung. Cette société a révélé un être virtuel, créé par calculs, qui ressemble de façon étonnante à un humain réel. De fait, cet avatar est capable de se comporter quasiment comme une personne en chair et en os. Il montre des émotions crédibles, qui semblent dictées par sa propre intelligence. Cet avatar a été l’un des fleurons du bilan du CES 2020.

Retrouvez un certain nombres d’articles de qualité : https://www.bulletindescommunes.net/bilan-du-ces-2020-tendances-futuristes-attrayantes/

CES Innovation Digitale Technologique > Las Vegas

Cinq pépites au crible

Reste que l’on se demande encore après coup : quoi de vraiment utile ? Voici donc quelques – bonnes – surprises dénichées dans les allées de ce salon géant.

Les voitures qui s’emboîtent Kiwee. C’est un prototype de véhicules électriques disponibles en autopartage mis en avant par le CEA et qui offre non seulement l’avantage de prendre peu de place, mais aussi de permettre le chargement simultané d’une demi-douzaine de modèles. Petites – elles ne comptent que deux places –, elles seront dotées d’une autonomie de 50 kilomètres et pourraient, selon le chercheur Valéry Cervantes, et pourraient faire leur apparition en 2022 sur Lyon. Bref, certes moins sexy que le S-Pod, le nouveau siège roulant de Segway, mais sans doute très prometteur.

L’entreprise Sarcos Robotics, à Salt Lake City, a, elle, mis au point un exosquelette destiné à soulager le travail humain. Un partenariat a déjà été signé avec la compagnie aérienne Delta Airlines pour le transport des bagages à l’aéroport. De quoi faire baisser singulièrement la pénibilité de certains métiers !

L’entreprise bretonne Delta Dore veut nous faire consommer moins d’énergie. L’idée est d’équiper nos ballons d’eau chaude de capteurs pour ne chauffer l’eau que lorsqu’on en a vraiment besoin. « À 500 euros en moyenne, le budget de chauffage de l’eau est le deuxième budget énergétique de la famille  », explique Pascal Portelli, président de Delta Dore basé en Bretagne. À noter aussi l’initiative embryonnaire, mais intéressante, de la société iséroise Bioenzymatic Fuel Cells (BEFC) qui travaille sur des piles à base de…papier. L’idée ? Utiliser des catalyseurs biologiques, et non des catalyseurs chimiques qui peuvent s’avérer coûteux, car construits à base de métaux nobles, pour convertir des substrats naturels comme le glucose et l’oxygène en électricité. Pas question de remplacer les piles donc, mais cette solution miniaturisée pourra communiquer des informations en Bluetooth, ce qui pourrait s’avérer utile pour des capteurs de glucose pour diabétiques.

L’initiative Tolbi (champs en wolof) veut, grâce à un capteur, permettre d’optimiser l’irrigation des sols au Sénégal. D’après Mohamed Lamine Kébé, les agriculteurs sur place gâchent entre 50 et 80 % de leur eau d’irrigation chaque jour parce qu’ils ont mal évalué les besoins. L’idée de l’équipe de l’école polytechnique de Dakar qui accompagne l’ingénieur est intéressante puisqu’elle s’appuie non seulement sur un détecteur d’hygrométrie connecté qu’elle a elle-même mis au point, mais aussi sur un système de transmission vocale qui permet de s’adresser à l’agriculteur, en wolof, par exemple, en fonction de sa localisation. 

C’est également ce qui a motivé l’équipe de Dictaf Corporation qui, toujours au Sénégal, a mis au point l’application SOS Agri. En prenant une photo d’une plante malade, cette dernière épaule l’agriculteur sur le bon traitement à appliquer.

La société canadienne eSight veut, elle, améliorer la vision fonctionnelle des personnes malvoyantes. Pour ce faire, elle a mis au point un appareil qui se porte comme un casque de réalité augmentée. Une caméra à haute définition (21,5 Mpx) installée sur le casque capture l’environnement extérieur. Elle retransmet cette image sur deux leds, un sur chaque œil. Un algorithme permet de corriger le temps de latence entre la prise de vue et la retransmission. Cette solution pourra intéresser les personnes qui sont concernées par une dégénérescence maculaire, une atrophie optique, ou encore la maladie de Stargardt. Attention, la solution sera optimale lorsque les personnes qui la porteront auront au minimum une note de 1/10 par œil. À suivre également, l’initiative commune de la start-up Abeye et de l’Université de Rennes qui, encouragée par l’entreprise Atol, veut proposer des lunettes d’aide à la lecture pour les d’élèves dyslexiques, un public que veulent également épauler les créateurs de la lampe de chevet Lexilight née à Perpignan. Des avancées qui auraient pu intéresser Winston Churchill, Agatha Christie ou encore Léonard de Vinci.

Retrouvez l’article complet : https://www.lepoint.fr/technologie/ces-2020-voici-quelques-pepites-reperees-au-milieu-de-la-foir-fouille-12-01-2020-2357355_58.php

CES Innovation Digitale Technologique >Las Vegas

D&C est proche de chez vous. Il intervient à Paris, Lyon, Strasbourg, Lille, Marseille, Bordeaux, Nantes, Toulouse et se déplace en régions. Il est également présent en Suisse, Luxembourg et Belgique.


Demandez
 votre certificat digital et technologique.

Une présentation détaillée de D&C ? Un rendez-vous avec l’un de nos consultants ?

Par mail, par courrier ou sur rendez-vous, nos équipes vous sont entièrement dédiées pour étudier davantage votre projet, vos objectifs et la taille de votre structure. A la suite de cette première prise de contact, nous pourrons vous faire parvenir un devis précis concernant votre certification digitale.

Et si vous êtes un cabinet de Due Diligence non IT, un cabinet de cession/vente d’entreprise, nous avons un service qui vous est également dédié car nous partageons les mêmes valeurs de réussite.

La mutation numérique dans tous les secteurs d’activités rend d’autant plus cruciale la phase de due diligence IT pour les acteurs du capital-investissement et des fusions-acquisitions. Niveau des dépenses informatiques, réalité de la culture numérique des entreprises au-delà des termes à la mode, détourage et fusion des systèmes d’information

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories
D&C Digital & Capital

Notre équipe d’experts et de consultants est à votre entière disposition pour toute demande de devis. Intervention en France et à l’international

Sans engagement, gratuit et sous 48h00.

DEVIS GRATUIT
Paramètres de confidentialité
Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisation de notre site Web. Si vous utilisez nos Services via un navigateur, vous pouvez restreindre, bloquer ou supprimer les cookies via les paramètres de votre navigateur Web. Nous utilisons également du contenu et des scripts de tiers pouvant utiliser des technologies de suivi. Vous pouvez donner votre consentement de manière sélective ci-dessous pour autoriser ces tiers. Pour des informations complètes sur les cookies que nous utilisons, les données que nous collectons et leur traitement, veuillez consulter notreParamètres de confidentialité
Youtube
Consentement à afficher le contenu de - Youtube
Vimeo
Consentement à afficher le contenu de - Vimeo
Google Maps
Consentement à afficher le contenu de - Google
Spotify
Consentement à afficher le contenu de - Spotify
Sound Cloud
Consentement à afficher le contenu de - Sound
Une Question ?